Vous pensez acheter une maison d'ici 6 mois ?
Faites-vous geler un taux rapidement!
    


ANDRÉ BOIVIN | MAISONSWEB.COM | 11-09-2017

Il semble bien, après plusieurs années à dire constamment que les taux d'intérêts finiraient par augmenter... que nous y soyons maintenant ! la Banque du Canada vient encore une fois de relevé d’un autre 0,25 % son taux directeur, après un permière augmentation en juillet, pour s'établir maintenant à 1%.

En ce moment, cela signifie que pour un propriétaire qui avait un taux variable de 2% avant juillet, avec un terme de 25 et un emprunt hypothécaire de 200 000$ à rembourser, que la hausse mensuelle à du 2.5% augmente ainsi ses mensualités d'environ 50$ par mois. Ouf !!! Sachant que déjà trop de consommateurs québécois vivent d'une paie à l'autre, et que le taux d'endettement de bien des ménages soit dans le rouge, une augmentation de quelques 50$ en quelques mois sera dérangeant pour plusieurs.

Et c'est pas fini...


Cela signifie aussi que pour les acheteurs d'une première propriété, le montant de prêt accordé par une institution financière s'en retrouvera amoindrie. Et puisque les économistes nous prévoient une autre augmentation des taux d'intérêts pour décembre, si vous pensez acheter d'ici les prochains 6 mois, il serait bien de vous faire accorder dès maintenant une pré-approbation hypothécaire afin que votre taux d'intérêt soit gelé.

Dans le plus récent "Point de vue économique" de Desjardins" nouvons lire ceci: «Même si la situation financière des Québécois semble sous contrôle pour l’instant, une augmentation significative des taux d’intérêt aurait des répercussions importantes notables. Une plus grande part des ménages auraient de la difficulté à rembourser leurs emprunts».

Les analystes de Desjardins soulignent notamment que les dettes des Québécois ont cru plus que leurs revenus ces dernières années. «L’an dernier, environ 5 % d’entre eux atteignaient un seuil d’endettement critique pouvant occasionner des difficultés à rembourser leurs emprunts», précise-t-on.

En conséquence, en cas de hausse, pour certains ménages vulnérables qui ont contracté des prêts à taux variable et des marges de crédit personnelles, l’impact serait immédiat et précéderait de quelques années celui des ménages qui ont opté pour les emprunts à taux fixe.

Ma recommandation...


Si vous faites déjà affaire avec un courtier immobilier pour la recherche d'une propriété, demandez-lui de vous référer à un démarcheur hypothécaire afin que celui-ci fasse pour vous les démarches nécessaires afin de vous geler un taux auprès d'une institution financière. Tout ça ne vous coûte rien, et peut vous faire économiser des sommes substantielles.



Vous aimez cet article? Cliquez "J'aime" et partagez-le via Facebook...


Voyez tous les articles de la section Chroniques immobilières












-